Contacts
Un appel ? +33 1 85 09 74 06
M

Le tourisme d’affaires va-t-il bientôt repartir ?

C’est officiel, les foires d’exposition et salons vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir du 9 juin, en jauges limitées. Vivatech et la Foire de Bourges ouvriront le bal de ces événements professionnels. Cependant, la vraie reprise ne se fera pas avant le mois de septembre, notamment avec le salon “Maison et Objet” (1500 exposants).

Un soulagement pour ce secteur méchamment affaibli par la crise sanitaire, mais aussi pour le tourisme d’affaires, victime collatérale du covid-19. Quoique… 

tourisme d'affaires - boarding pass

Le tourisme d’affaires en pleine mutation ?

« Il y a encore 2 ans, il était mal élevé de ne pas aller à l’autre bout de la planète pour voir le partenaire avec lequel vous signez un contrat. Aujourd’hui, il est mal élevé d’émettre du CO2 pour une réunion qui va durer 2 heures », selon Augustin de Romanet, PDG d’aéroports de Paris, dans Le Figaro

Or, le secteur du tourisme d’affaires représente environ 30% du trafic aérien. Sauf que les réunions d’entreprises, les voyages de récompense ou autre déplacement professionnel, qui comptent des millions de participants, ont laissé place à des meetings et colloques en visioconférence. 

Si cette tendance finit par s’imposer sur du long terme, les hôtels pourraient tourner au ralenti encore un moment, faisant une croix sur l’un des plus gros acteurs du tourisme . En effet, rien qu’à Paris, la clientèle d’affaires a généré 34,1 millions de nuitées hôtelières en 2019, soit 48,2% de la fréquentation totale. Ce qui représente des milliards d’euros de perte.