Les OTA (Online Travel Agency) dominent le marché de l’industrie hôtelière. C’est un fait. Mais il est aujourd’hui possible de dévier cette tendance et d’attirer les voyageurs à réserver directement sur votre site internet.

Faire mieux que les OTA

Si les OTA offrent des réductions aux voyageurs, elles demandent des commissions importantes aux établissements. Là où l’hôtelier peut mieux faire pour attirer plus de clients à réserver directement sur son site, c’est en mettant en avant son hospitalité et la fidélisation. Vous pouvez très bien utiliser ces sites contre leur propre jeu. Apprendre à connaître vos clients, répondre aux commentaires (positifs ou négatifs), proposer des services personnalisés : autant de petits plus que les OTA ne pourront ne jamais offrir.

Augmenter sa visibilité grâce à Google AdWords

Plus de la moitié des Français découvrent les hôtels sur une OTA – qui apparaissent en premier sur Google – avant de chercher son site directement. Il est donc important de soigner sa visibilité sur Google avec AdWords. Pour cela, vous avez besoin de créer une campagne avec des mots clés pertinents et à « longue traîne ». Pour éviter d’apparaître sur la base de synonymes, pensez à sélectionner « expression exacte » et à exclure des mots-clés qui vous feraient apparaître inutilement. Enfin, ne négligez pas Google Maps qui permet de gagner en visibilité grâce aux annonces ciblées sur les recherches à proximité.

L’exemple de Fairbooking qui permet aux indépendants de s’associer face aux OTA

Fairbooking s’impose comme une belle opportunité pour les hôteliers. Cette association loi 1901 a été créée en 2013 par 18 hôteliers nantais. Son but n’est pas de vendre des séjours, mais de mettre en relation les clients avec des hôtels, des gîtes, des chambres d’hôtes ou des campings inscrits volontairement. Aucune commission à payer pour les 3 370 établissements inscrits aujourd’hui. Ils versent simplement une cotisation allant de 150 € à 400 € par an. Le client bénéficie quant à lui d’une réduction de 5 à 10 % et d’offres de surclassement ou de petit-déjeuner. Il peut contacter directement l’hôtel de son choix par téléphone ou via le site de l’établissement.

Voir la Carte Haut
 Previous  All works Next