Contacts
Un appel ? +33 1 85 09 74 06
M

Tourisme d’affaires : les nouvelles tendances du secteur face à la crise du covid-19

Salons internationaux, voyages d’affaires, événements professionnels, colloques, événement d’entreprise ou conférences annulés en cascade. Le tourisme d’affaires a été sévèrement touché par la crise sanitaire due au Covid-19 (-60% en 2020 selon le baromètre EPSA-IFTM.). Cependant, plus d’un an après le début de la pandémie, de nouvelles tendances se dessinent dans le secteur et pour les acteurs du tourisme.

tourisme-affaires-salle-réunion

Homelike, plateforme dédiée aux moyens et longs séjours d’affaires en Europe, en a déjà repéré trois. Premièrement, les locations à moyen terme ont mieux résisté (séjours d’un mois minimum). Ce qui a permis aux gestionnaires d’appartements de se diversifier. Par ailleurs, incertitude oblige, les voyageurs sont nombreux à rechercher davantage de flexibilité dans leurs réservations. Des délais de réservation plus courts ou l’annulation gratuite comptent désormais parmi leurs critères. Enfin, face à ces nouvelles habitudes, la digitalisation du secteur, avec une sécurité accrue, s’impose. 

Tourisme d’affaires : une éclaircie pour 2024 ?

Si le tourisme d’affaires, qui générait des milliards d’euros et des millions de participants, souffre clairement de cette crise inédite, cette dernière le conduit à opérer une mutation qui sera à coup sûr bénéfique sur le long terme, notamment avec la généralisation du télétravail. Reste aussi à espérer que la vaccination, qui s’impose aujourd’hui comme la seule issue concrète, aura les effets escomptés pour une éventuelle reprise. Mais pas avant 2024 selon les premières estimations. Les agences événementielles et les centres de congrès vont donc devoir faire preuve de patience avant un retour à la normal dans l’organisation d’événements et la mise en place de déplacements professionnels.