Contacts
Un appel ? +33 1 85 09 74 06
M

Sébastien Bazin prédit que « cet été va être dingue »

“Cet été va être dingue”. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Sébastien Bazin, PDG du groupe Accor, sur le plateau des 4 Vérités de France 2 la semaine dernière. Difficile à croire  quand on sait que les bilans de 2020 pour les professionnels du secteur de l’hôtellerie sont catastrophiques, notamment pour Paris qui a perdu 65,4 % de visiteurs par rapport à 2019, et que les premiers chiffres de 2021 ne sont pas meilleurs pour l’instant. 

Sébastien Bazin estime que cet été, « on a envie de vivre »

Une éclaircie est-elle vraiment envisageable pour l’été prochain ? Sébastien Bazin, lui, veut y croire. “On a envie de vivre, de boire, de s’aimer, de voyager. En plus parce qu’il y a 140 milliards d’euros d’épargne chez les Français. Les Français ont envie de se retrouver », a-t-il ajouté avec optimisme. Reste à espérer que les professionnels tiennent le coup jusque-là, à l’heure où la plupart des trésorerie sont pratiquement à sec.

Les Français ont envie de se retrouver

Sébastien Bazin, PDG du groupe Accor
Sebastien-Bazin-été-hotel

La Nouvelle Aquitaine et l’Occitanie : des régions plébiscitées

Où les Français comptent-ils partir si la situation sanitaire s’améliore à temps ? A en croire les informations dévoilées par Le Figaro, ils devraient majoritairement passer leurs vacances dans l’Hexagone. La Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie sont en tête avec 19 % des intentions de départ, devant l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Bretagne (13% à 14%). Autant d’éléments qui laissent espérer une reprise rapide. En tout cas, pour Nicolas Dayot, président de la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air, “l’été 2021 sera forcément meilleur que le précédent.”

Le vaccin comme seule clé de sortie de crise

La clé réside dans la campagne de vaccination. La France va-t-elle enfin avoir une gestion à la hauteur de sa place de cinquième puissance mondiale ? Rien n’est moins sûr, mais Sébastien Bazin voit ce vaccin comme la seule solution pour une éventuelle amélioration de la situation. “Je suis favorable au passeport vaccinal parce que je pense que c’est bien qu’on puisse sur un QR code et sur un téléphone savoir ce par quoi vous êtes passés. Et je suis défavorable sur le timing parce que c’est dégueulasse de faire cela alors que certains n’ont pas eu le droit d’avoir accès au vaccin », a-t-il avoué.

Sebastien-Bazin-été-vaccin