Marketing hôtelier: doit-on choisir entre SEO ou SEA ?

Vous êtes hôtelier ou gérant d’un groupe d’hôtels et vous avez un seul vœu : « être premier sur Google ». Vous cherchez une agence web ou un agence de communication et vous lui répétez votre mantra. Si on vous répond d’un air embarrassé qu’il faut changer la totalité de votre site Internet parce que le SEO n’est pas au top ou qu’encore il faut juste faire de la pub sur Google et que « ça-va aller-on-fait-un-point-l’année-prcohaine ? » c’est peut être qu’il y a un os. Comment choisir entre SEO et SEA ? Comment recueillir et appliquer les meilleurs conseils ? Altelis vous conseille. Non ! Il n’y a pas de lutte à mort entre le SEO et le SEA ! Alors bien sûr, pour vous, hôtelier, le principal est d’être « visible sur Google » ! Mais visible quand ? Visible comment ? Visible où ? Google est bien vaste et si le positionnement des hôtels sur Google est et demeure un enjeu fondamental pour l’économie du etourisme, il n’est décidément pas uniforme. Il y a bien des manières d’être visible pour un hôtel sur le web et surtout de booster ses réservations en direct ! Alors SEA ou SEO, tout dépend de vos objectifs ! Si vous optez pour la visibilité, le trafic et la conversion générés par le SEA et donc pour une campagne Google Adwords, il faut savoir que c’est un moyen rapide, facile mais relativement onéreux et temporaire de gagner « du clic » et donc la conversion pour votre marque et donc, au final de la vente ou de la réservation de chambres en direct en plus. Mais gare : 89% des clics générés via AdWords ne sont pas remplacés une fois la campagne arrêtée (Etude Google 2011). Par ailleurs, depuis les dernières évolutions datant du 22 février 2016 d’apparition des annonces Adwords – 4 occurrences d’annonces au lieu de 8 à 10 sur une même page Google-, il y a fort à parier que les enchères sur les mots clés vont s’envoler. Le SEA est donc une technique marketing intéressante pour les hôteliers mais elle est au final temporaire et potentiellement sujette à des bouleversements rapides. Si vous optez pour des efforts de visibilité, de trafic et de conversion SEO, sachez que c’est une techniques webmarketing qui nécessite un temps long pour être efficace. En quelques mois, il peut générer du trafic qualifié et donc vous permettre d’augmenter vos réservations en direct. Mais attention, depuis les changements des pages Search, les résultats naturels sont comme « poussés » et de fait sont moins visibles par les Internautes sans scroller. En particulier les positions 1 et 2. En revanche, au-delà de la troisième place, ce qui est la norme dans l’hôtellerie indépendante parisienne suivant les requêtes, les positions SEO 3 à 10 pourraient bénéficier d’un petit coup de pouce de visibilité. Il y a donc éventuellement quelque chose à jouer en SEO dans les mois qui viennent pour les hôteliers indépendants. En conclusion, que choisir pour vous, hôtelier indépendant ? SEO ou SEA ? booster-votre-caTout dépend de vos objectifs et de vos moyens. Si vos objectifs sont rapides et temporaires, il faudra miser sur les annonces Google Adwords en particulier en surfant sur des offres promotionnelles. Cela représente un poste de dépense certain mais l’investissement connaît un bon ROI car on note de bons taux de conversions lors de campagnes Adwords. Pour autant, cet effort financier paraît moins pérenne sur la longueur que l’effort SEO qui en misant sur une politique vertueuse de long terme et de visibilité certifiée par Google va pouvoir, à terme booster votre trafic avec des stratégies éprouvées – stratégie de mots clés, de contenu de qualité et frais répondant à des requêtes d’Internautes, stratégie de netlinking etc. Au final, A-t-on vraiment besoin de choisir entre SEO et SEA ? Contactez-nous dès maintenant pour mettre en place les stratégies de marketing hôtelier vraiment efficaces sur le web : https://www.altelis.com/contact/
Voir la Carte Haut
 Previous  All works Next