Contacts
Un appel ? +33 1 85 09 74 06
M

La saison estivale 2021 plombée par le manque d’employés ?

Mauvais présage pour la saison estivale 2021 ? En effet, si les terrasses ont rouvert le 19 mai dernier, pour le plus grand bonheur des professionnels de l’hôtellerie-restauration et des Français, les saisonniers manquent à l’appel pour la prochaine saison touristique.

La faute au Covid qui a agi comme un déclic. Il est vrai que du fait de la crise sanitaire, ils sont nombreux à s’être reconvertis pour se former à des métiers plus stables, aux horaires moins contraignants (sans travail le week-end), et aux salaires plus attractifs. 

Cependant, Thierry Grégoire, président de l’Umih saisonniers, temporise. « Nous avons toujours eu du turn-over dans la profession. Qu’après des mois de confinement, certains aient d’autres aspirations, je trouve ça sain (…) Mais dans nos métiers, par définition, on travaille quand les autres se reposent ou sont en vacances. »

saison estivale 2021 - serveurs

Saison estivale 2021 : un sentiment de mépris chez les employés

Reste que la plupart des serveurs et autres plongeurs se disent méprisés par leur patron et par le gouvernement. De plus, la réforme de l’assurance chômage, attendue le 1er juillet, inquiète beaucoup les employés habitués aux CDD. Et pour cause, elle prévoit de passer de 6 à 4 mois de travail pour être indemnisé. 

Ainsi, comment augmenter l’attractivité du secteur ? Il est indispensable de revaloriser les salaires, notamment par le biais d’une baisse des charges sociales qui se transformera en une augmentation du salaire net des employés.