Hôtellerie : les nouveaux de 2017

2017 s’annonce pleine de surprises dans le monde de l’hôtellerie. Réouverture ou ouverture inattendue : l’hôtellerie se réinvente sans cesse pour mieux répondre aux besoins et aux envies de sa clientèle.

Les réouvertures tant attendues !

Fermés en 2013 et en 2014, l’hôtel de Crillon et le Lutétia ouvriront de nouveau leurs portes d’ici la fin de l’année après s’être refait une beauté. Les deux établissements s’agrémentent d’un Spa et une piscine. Les chambres seront moins nombreuses, mais plus spacieuses. Le Crillon s’offre deux suites signées Karl Lagerfeld et une cave à vin, tandis que le Lutétia supprime son restaurant gastronomique pour agrandir sa brasserie.

Les ovnis et les hybrides

Imaginé par Cyril Aouizerate, le MOB Hotel ouvrira fin mars aux Puces de Saint-Ouen. Il hébergera gratuitement des artistes, des associations et des chefs d’entreprises. Le MOB Hotel s’apparente davantage à un lieu de vie avec un marché bio, des foods trukcs et un cinéma de plein air tout en proposant des chambres à un prix accessible. Tout aussi décalé, Yooma verra le jour sur les quais de Seine, entre la tour Eiffel et la dalle Beaugrenelle. Créé par Ora-ïto et Daniel Buren, cet hôtel proposera des chambres de deux à six personnes. Le Drawing Hotel, imaginé par Carine Tissot, a donné carte blanche à six artistes qui ont été en charge de (re)décorer les couloirs de l’établissement.

Les inattendus

La grande enseigne britannique The Hoxton pose enfin ses valises à Paris dans un hôtel particulier du 2e arrondissement. Les clients seront plongés dans une ambiance conviviale où se dérouleront de nombreux événements. The Experimental Group ouvrira un second établissement sur les Grands Boulevards en milieu d’année. Enfin, Okko Hotels lance son premier établissement à Paris. Situé Porte de Versailles, l’établissement 4 étoiles proposera 149 chambres design à des tarifs attractifs.
Voir la Carte Haut
 Previous  All works Next