Expedia swallows Orbitz... When will it end ?

Travel booking site Expedia has snapped up rival Orbitz Worldwide in a $1.34bn cash deal, bringing yet more consolidation to a sector that has seen much deal making in the past year.

The boards of both companies approved the transaction, which represented a 25 per cent premium on Orbitz’s closing share price on Wednesday. Expedia will take over the Orbitz brand as well as the CheapTickets, ebookers and HotelClub sites.

It is Expedia’s second deal in less than a month. Three weeks ago, it purchased Travelocity for $280m.

But Expedia is the not only company that has embarked on a flurry of dealmaking recently as the online travel sector continues growing quickly.

Its bigger rival Priceline acquired travel bookings site Kayak for $1.7bn in 2012, restaurant reservation service OpenTable for $2.4bn last year, and a minority stake in Chinese travel site Ctrip.

Amazon has also entered the online travel market, pushing into hotel bookings in the US. It also has the advantage of deep relationships and payment details for millions of consumers.

Google lists detailed flight schedules with links to purchase tickets from carriers directly, following its 2010 acquisition of flight data company ITA.

In the UK, KKR, the private equity firm, purchased thetrainline.com, the country’s largest online rail booking site, for £500m last month.

Online travel companies had bookings of $460bn last year and will this figure is expected to grow 14 per cent this year, according to IDC.

Orbitz was the smallest of the big three online travel companies, and had been struggling to compete with the fast growth of its peers. Hotel bookings accounts for the largest portion of its net revenue, making up 40 per cent in the fourth quarter, followed by flight bookings and sales of vacation packages.

On Thursday, it reported that its net revenue for the fourth quarter was $221m, up 12 per cent year on year. Diluted earnings per share came in at 6 cents, from 5 cents the year prior.

Shares of Orbitz climbed 21.8 per cent by close of trading to $11.72. Expedia shares climbed 14.5 per cent to $89.57.

Le site de réservation de voyage Expedia a happé son rival Orbitz Worldwide pour 1,34 milliards de dollars, apportant encore plus de consolidation à un secteur qui a vu déjà beaucoup de beaucoup de décisions dans l’année écoulée.

Les conseils d’administration des deux sociétés ont approuvé la transaction, qui représente 25 pourcent de plus que le cours de clôture de Mercredi. Expedia reprendra la marque Orbitz ainsi que ebookers ainsi que les CheapTickets, ebookers et HotelClub sites.

C’est la deuxième offre d’Expedia en moins d’un mois. Il y a trois semaines, elle a racheté pour 280 millions de dollars Travelocity.

Mais Expedia n’est pas la seule entreprise qui a lancé une vague de négociations récemment car le secteur des réservations de voyage en ligne continue de croître rapidement.

Son plus grand rival Priceline a acquis le site de réservations Kayak pour 1,7 milliard de dollars en 2012, le service de réservation de restaurant OpenTable pour 2,4 milliards de dollars l’an dernier, et une participation minoritaire dans le site de voyages chinois Ctrip.

Amazon a également pénétré le marché Voyage en ligne, poussant dans les réservations d’hôtel aux États-Unis. Il a également l’avantage de relations profondes et les détails de paiement pour des millions de consommateurs.

Google propose des listes détaillées des horaires de vol avec des liens pour acheter des billets directement auprès des transporteurs, à la suite de son acquisition de la société de données de vol ITA 2010.

Au Royaume-Uni, KKR, la société de private equity, a racheté thetrainline.com, le plus grand site de réservations en ligne de chemin de fer du pays, pour 500 millions de livres le mois dernier.

Les sociétés de voyages en ligne ont effectué des réservations pour 460 milliards de dollars l’an dernier et ce chiffre devrait croître de 14 pourcent cette année, selon IDC.

Orbitz était le plus petit des trois grands voyagistes en ligne, et avait eu du mal à rivaliser avec la croissance rapide de ses pairs. Les réservations d’hôtels constituent la majeure partie de son chiffre d’affaires net, soit 40 pourcent, suivi par les réservations de vols et les ventes de forfaits vacances.

Le jeudi, il a indiqué que son chiffre d’affaires net pour le quatrième trimestre était 221 millions de dollars, en hausse de 12 pourcent d’année en année. Le résultat par action a atteint 6 cents contre 5 l’année précédente. 

Les actions d’Orbitz ont grimpé de 21,8 pourcent en fermeture des marchés à 11 720 dollars. Les parts d’Expedia ont grimpé de 14,5 pourcent à 89 570 dollars.

 
Voir la Carte Haut
 Previous  All works Next